Cinq jours par semaine, nous nous rendons au grand studio de danse.

Le samedi matin, c'est A. Junior qui s'amuse à bouger et apprend à maîtriser son corps de petit-grand garçon de presque 4 ans : le cours d'éveil est très ludique et tout-petits adorent.

Le mardi après l'école puis le mercredi après midi, c'est mademoiselle I. qui pratique danse classique et moderne (sa 4eme année déjà, c'est fou !...). C'est grâce à ma miss que j'ai renoué avec cette activité longtemps pratiquée mais arrêtée pendant presque 20 ans.

Ainsi, le lundi et le jeudi soir, c'est mon tour de fouler le parquet de la grande salle.
Deux fois deux heures de plaisir, de détente et d'effort : 4 heures "rien que pour moi", pour me vider l'esprit des tensions de la journée (même si les courbatures s'invitent parfois le lendemain, que les genoux sont bleus et les pieds meurtris...), pour retrouver le plaisir de vêtir de beaux costumes comme une enfant qui se déguise, pour participer cette année encore à une aventure collective qui prendra forme sur la scène de l'opéra un samedi soir de mai prochain (après les Pirates, le nouveau spectacle nous conduira à nouveau dans un univers étrange et original...).

Et vous, arrivez-vous à préserver des moments "rien que pour vous" ?
 

IMGP0952

* Robe rouge destinée à l'un de mes ballets de danse contemporaine

Merci à Monsieur P. qui s'occupe des enfants 2 soirs par semaine !!!