Voilà presque 5 ans que j'ai ouvert cette petite fenêtre sur la blogosphère; l'idée première était d'y conserver et partager les petits plaisirs et jolis moments du quotidien, ces images et instants qui s'oublient vite lorsqu'ils ne sont pas consignés.
Le tout avec légèreté, gaieté, futilité : un moyen de se dévoiler aussi tout en restant discret ...
Il m'arrive d'aller picorer un souvenir dans mes archives et c'est toujours étonnant de voir à quel point ces quelques années ont filé.

Les commentaires que vous déposez ici ont toujours été bienveillants et je vous remercie sincèrement pour toutes vos visites et vos mots. Certains échanges se sont tissés et de jolies rencontres se poursuivent maintenant au delà de l'écran.

Dans quelques semaines, mon quotidien va changer avec la reprise du travail et cette perspective m'affecte soudain.
Pourtant, je ne saute pas dans l'inconnu : j'évalue bien ce qui m'attend et concilier un travail prenant et une famille de 3 enfants ne sera pas forcément très différent de ce que j'ai vécu lorsque je travaillais alors que Fiston et Fillette étaient plus petits (c'est peut-être ça le problème...).
Mais les 3 dernières années ont été tellement sereines et remplies qu'il m'est difficile de refermer cette parenthèse enchantée ...

Depuis quelques jours, le tricot n'avance pas sur les aiguilles, la machine à coudre reste sous sa housse,... : habituellement hyperactive, me voilà en manque d'envie !

Comme j'ai toujours tâché d'être honnête et "vraie" ici, je ne veux pas continuer en "faisant semblant".
A l'inverse, comme j'ai bien conscience de ma situation privilégiée, il n'est pas question non plus de venir m'épencher sur mes petits états d'âme.

Vous l'avez compris, une petite pause s'impose ici ...
Je ferme les volets sur la petite fenêtre mais je garde la clé bien au chaud, au fond de la poche, pour pouvoir ouvrir à nouveau lorsque l'envie frappera à la porte.
Qui sait, peut-être suffira t-il de quelques jours ou de quelques semaines...

IMGP9723